ARTICLES

  • Imprimer

3ème plan national des maladies rares

 

Deux personnalités ont été mandatées par le ministère des Affaires sociales et de la Santé et le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche pour préparer la feuille de route de ce troisième Plan (PNMR3) : la Professeure Sylvie Odent, généticienne et coordonnatrice d'un centre d'expertise pour les maladies rares au CHU de Rennes, et le Professeur Yves Lévy, président de l'Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé (Aviesan) et président-directeur général de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM).


Avec ce troisième Plan, la France vise à mettre à profit les enseignements tirés des plans précédents, à consolider leurs réalisations, mais aussi à aller plus loin vers une meilleure intégration entre la santé et la recherche, entre les soins de santé et les services sociaux, ainsi qu'avec les politiques et et les initiatives nationales (en particulier le Plan France Médecine Génomique 2025), européennes et internationales, afin de promouvoir l'équité d'accès au diagnostic, à la prise en charge globale et à l'innovation pour les patients