• Imprimer

 Je prête mes jambes à... 
 du 21 au 30 mars 2018

Régis Descamps, gendarme mobile de montagne à Gap court depuis plusieurs années pour soutenir des enfants porteurs d'une maladie orpheline ou d'un handicap et sensibiliser la population aux maladies génétiques.

En 2017, il a réalisé l'exploit de relier Gap (Htes-Alpes) à Vervier, en Belgique, soit 1002 km en 11 jours.

Cette année il a récidivé sur un parcours de 1000 km de Gap à Achicourt, près d'Arras, dans le Pas de Calais, entre le 21 et le 30 mars 2018, son exploit était dédié au syndrome de Williams & Beuren en soutien de la fédération Williams-France.

Trois enfants porteurs du syndrome étaient les héros de la course de cette année : 

  • Evann, 7 ans, emporté par la maladie en septembre 2017.
  • Sofia, 3 ans et Sacha 4 ans 1/2, tous deux porteurs du syndrome de Williams & Beuren

Le périple a débuté à Gap le mercredi 21 mars à 9 heure devant le magasin Endurance Sport.  Il a traversé 16 départements et est passé ou a longé certaines grandes villes où sur trois d'entre-elles étaient fixés certains "rendez-vous et arrêts" :

  • Grenoble
  • la région Lyonnaise
  • Mâcon "association syndrome Williams-France"
  • Chateauneuf sur Loire "hommage à Evann"
  • Etampes
  • Issy les Moulineaux "Direction Générale de la Gendarmerie Nationale"
  • Paris
  • le Bourget
  • Senlis
  • Goyencourt
  • Achicourt

Le passage à Mâcon a eu lieu en fin d'après-midi le vendredi 23 mars.

Vous pouvez le suivre et le soutenir à travers son compte Facebook.

GAP-ACHICOURT.jpg 

 

Photos de son passage à Mâcon :