• Imprimer

La prestation de compensation du handicap facilite votre autonomie

En vigueur depuis 2006, la prestation de compensation du handicap (PCH) peut vous aider à faire face aux dépenses liées à votre handicap. Elle s'inscrit dans le cadre du « droit à la compensation », instauré par la loi Handicap de 2005.

 

Versée par le conseil départemental – sous certaines conditions –, cette prestation modulable et personnalisée peut financer plusieurs types d'aides, qu'elles soient humaines, techniques ou animalières. Elle peut aussi contribuer à l'adaptation de votre logement ou faciliter vos déplacements. Avec un objectif : améliorer votre autonomie et votre insertion dans la société.

Au quotidien, la PCH peut vous aider à rémunérer une aide à domicile ou un aidant familial, de précieux intervenants chargés de vous accompagner dans les actes essentiels de la vie courante, comme la toilette, l'habillage, les repas, les déplacements, l'accès aux loisirs...

Que vous soyez locataire ou propriétaire, la PCH peut aussi faciliter le financement des travaux d'aménagement ou de sécurisation de votre logement : élargissement des encadrements de portes, installation de rampes d'accès, motorisation d'une porte de garage ou encore remplacement d'une baignoire par une douche. Les dépenses liées à un déménagement ou à l'extension de votre logement peuvent aussi être prises en charge.

En complément des financements de l'Assurance maladie, la PCH peut également prendre en charge tout ou partie du coût d'une aide technique apportant davantage d'autonomie : acquisition d'un fauteuil roulant électrique – et son entretien –, d'un lève-personne, d'une prothèse auditive ou encore d'une canne.

Contactez la Maison départementale des personnes handicapées

La PCH peut prendre en charge les dépenses liées à l'aménagement de votre voiture – ou de celle d'un proche ou de votre aide à domicile, par exemple –, ainsi que les surcoûts liés à vos déplacements réguliers ou à l'occasion des vacances. Elle peut par ailleurs aider à vous acquitter des frais d'entretien d'un chien d'assistance ou d'un chien guide d'aveugle.

La demande de PCH est à adresser à la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de votre lieu de résidence, qui étudiera votre dossier, avant décision finale de la Commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH).

Source : CAF.FR

Article du ministère des affaires sociales et de la santé